Himachal View theme

Archive for the 'Brabant Wallon' Category

mar 04 2012

4 mars, sortie Club au Bois de la Cambre.

Rendez-vous était fixé à 9h au kiosque gentiment aménagé pour nous au Carrefour des Attelages toujours au Bois de la Cambre.

16 Brackets au rendez-vous prêts pour un classico Immoweb de 80Km. Comme annoncé, le groupe reste uni, les mollets affutés aux première loge et, le gruppeto, sagement installé à une distance résonnable.

Pour plusieurs cyclistes, ce parcours est une première. Après le passage le long du lac de Genval, Maxime nous organise une pause chambre à air. L’occasion de découvrir sa conaissance sans limite des capsules d’air comprimé et sa maitrise du « gonflage mixte, pompe, gaz, qui permet d’atteindre une pression de 8kilos ».
Les bosses s’enchaînent, et c’est bientôt le moment d’aborder… La Tienne des français ! Cette côte tellement célèbre dans notre club et tellement commentée dans notre peloton que, quand on tape son nom dans Google, notre site arrive en deuxième lien.

La suite et fin du parcours se ferra sous une météo de plus en plus capricieuse. Aurélien, qui reprend le vélo suite à une blessure, terminera au courage, les jambes prisent de terribles crampes, bravo d’avoir tenu jusqu’au bout.

Dimanche prochain, on se retrouve au même endroit pour une autre belle sortie !

Ps: hier, c’était le premier BRM (200km) d’Aurore Cyclo, bravo à Gilles qui représentait les BBB!

No responses yet

nov 07 2011

Sortie de ce dimanche 6 novembre 2011 9h30

Novembre, c’est l’occasion de resserrer les pelotons et de faire le plein de nouveaux membres.

Au calendrier de la fédé, c’est le calme plat. Plus de cyclosportives au programme. Le temps ne se prête plus vraiment à un weekend à la plage… Bref, ce matin, nous sommes une vingtaine au départ. Je renonce à compter, mais je remarque les habitués : Charlie, Pierre, Michel, Joel, Rik, Ronald, … Michel W. a pris congé de son club du Pajottenland et vient mesurer le niveau chez nous. Il y a aussi notre ami Philippe, William, Tanguy, … et quelques nouveaux venus.

Comme la semaine précédente, nous avons un nouveau en VTT, bien habillé de vêtements chauds et amples. Je n’ai pu que prévenir notre ami que ça n’allait pas être facile du tout et qu’il devait s’attendre à décrocher rapidement. De fait, il a décroché encore plus vite que Richard avait décroché à Lennik. Richard qui a d’ailleurs commandé un vélo de course et nous retrouvera bientôt.

J’en ai profité pour faire à ce sujet une petite mise au point pratique : ici.

A part ça, la sortie était idéale. Nous avons opté pour un peu de dénivelé nerveux avec mon nouveau cadre Look fraichement coupé. Rien de tel que le tour « Immoweb », qui a mérité ce sobriquet donné par notre Maillot Amarillo en raison des lotissements très cossus qu’il traverse entre Maleizen et Rixensart. Nous devrons un jour envoyer un dossier de sponsoring…

Le tour Immoweb, c’est aussi quelques belle côtes que nous pourrions baptiser du nom de ceux que nous y avons un jour perdu : la première vers Maleizen, où nous avons perdu notre ami VTTiste, le mur du Lac de Genval, la rue du Patch, où nous avons perdu Philippe, …

Deux camarades en perdition, c’est trop. Je renonce à faire entendre raison aux loustics qui tirent le peloton vers des moyennes d’avion de chasse. Ils font trop plaisir à voir. Je renonce aussi à convaincre les rouleurs normaux de se laisser distancer. Par contre, je me poste en camion-balai en fin de peloton et je les cueille, cramés, les uns après les autres.

La Tienne des Français, qui doit approcher les 18% de pente, finit de faire la différence. Certains ne connaissaient pas encore ce joyeux mur, dont … un français, précisément, David, que je retrouve planté sur une allée de garage avec un mauvais rapport. Tanguy aussi, malgré la fraicheur de ses 16 ans, reste planté au bas de la côte sur son grand plateau… Mais même en mettant tout à gauche, ça reste une côte de malade !

Vient ensuite la longue chaussée de Huy et ses deux côtes jusque Dion-le-Mont. William, bruxellois d’adoption, originaire de Nîmes, n’imaginait pas qu’il y avait de si beaux paysages à proximité de Bruxelles. C’est vrai que toute cette région autour de Grez-Doiceau est très bucolique.

Mais le temps avance et nous rentrons par des routes plus efficaces, mais moins champêtres. Nous longeons la chaussée de Louvain à Wavre, sur une bonne piste cyclable. Puis nous retrouvons Ottenbourg via le zoning de Wavre. De fait, c’est moins champêtre…

Il nous reste la longue côte de Terlanen pour être sûrs de bien dormir ce soir. Puis au sommet, tout le long de cette longue ligne droite avec le vent de côté vers Maleizen, je suis vraiment content du beau peloton serré que nous formons. Chacun vient prendre son petit relais en tête de peloton puis se laisse glisser vers l’arrière du coté du vent. Comme des pros. La classe !

En redescendant vers Hoeilaart, je me rends compte que William est en train de nous faire une belle fringale. Sans doutes enchanté par tous ces beaux paysages, il en a oublié de s’alimenter. Ca nous donne l’occasion de prendre une pause (et, pour moi, une pils !) à l’ancienne gare d’Hoeilaart. C’est ça aussi un club !

Le retour se fait par les belle routes de la drève des Tumulis, pas encore rendues trop dangereuses par les feuilles mortes (« les feuilles mortes, qu’on s’en ramasse une pelle »… )

Bref, environ 80km, 800m de dénivelé positif. Deux groupes de moyenne homogène. Et un rendez-vous déjà fixé même heure même endroit dimanche prochain !

4 responses so far

Next »

Mots-clefs

Andenne Anhée Ardennes Aurore Cyclo Automne Bordure Brabant wallon Brevet à dénivelé BRM Bruxelles Calendrier Couvin Cyclisme Cyclo Echternach Eddy Merckx Farniente Flandrien Fons De Wolf fringale gehakt Gent Ghislain Marechal Halle Jos Huysmans kanaal lendemains de la veille magnifique Maillots Maredsous Mons-Chimay-Mons Météo Namuroise Nieuwenhove Omloop Pajottenland pavés Presentation Randonneur Rochefort Saarbrücken Tienne des Français Vedrin Vieille prune Zuunbeek

Recherche