Himachal View theme

Archive for avril, 2012

avr 17 2012

Quetsche me if you can! Rallye Trappiste n°2

Published by Gilles under Comptes rendus

Les prévisions météo pour dimanche m’avaient décidé : samedi je participe au rallye de la Trappiste du Cyclo-club de Bomerée, à Clermont. J’y arrive vers 7H30, dans une épaisse purée de pois. L’accueil est très sympathique et je croise à l’inscription trois camarades d’Aurore Cyclo sur le départ, rencontrés sur leurs BRM, qui me font la politesse de m’attendre. Ils se lancent dans le BRM 200 du cru, mais j’opte moi pour un modeste 70 km. Nous partons ensemble, sur le coup de 8h00, pour une trentaine de kilomètres communs. Dès le début du parcours, je remarque le sérieux du fléchage, très pro. On roule assez doucement et très prudemment dans un épais brouillard, noyant complètement quelques paysages qui ont du pourtant en motiver plus d’un. Mais on entend les oiseaux chanter, le bitume est nickel et les voitures sont rares : ça change de Bruxelles et je me régale. Mais très vite je quitte le parcours du 200, et je bifurque pour 50 kilomètres en solo. Heureusement le soleil commence à se lever et la brume se dissipe. Tant mieux, car ça devient très joli. Je croise furtivement deux chevreuils en traversant la forêt. Puis, en longeant de nombreuses fermes, le citadin aliéné que je suis remarque avec une pointe d’étonnement qu’on élève désormais les petits veaux dans des niches individuelles en plastic. On n’arrête pas le progrès.

Incontestablement, ce sera un parcours assez animalier car, après quelques plaques françaises, j’aperçois une grosse truie qui m’annonce « Oui, la France ». Les affiches de Marine constitueront la seule difficulté de cette sortie.

70 km dans cette région c’est une bonne distance pour travailler le fractionné et j’essaye de profiter des côtes pour m’améliorer. Je rate une flèche et je me paume un peu, mais pas longtemps heureusement. Miracle qui ne m’arrivera sûrement pas deux fois : j’arrive premier de chez premier au ravito, les brmistes ayant dix bornes de plus pour le rejoindre. Le festin des rois est immaculé : les galettes maison dorent au soleil et les gros jerricans de grenadine ont gardé toute leur innocence. Mais à vaincre sans péril, on triomphe sans boire et je ne m’attarde pas, me sentant encore très frais.

Les 30 derniers kilomètres sont magnifiques sous le soleil qui est revenu. Des bocages charmants, des petites vallées, des hameaux pittoresques : je reviendrai par ici. Peut-être en octobre pour la sortie « Route des panoramas ».

Je finis ma sortie en un peu moins de 3 heures et je remercie les organisateurs, vraiment accueillants. Cerise sur le gâteau, je reçois deux tartines au fromage: pas de doute, ces gens-là savent recevoir !

Gilles

One response so far

avr 13 2012

Samedi 14/4 : Le Rallye de la Trappiste, édition 2012, un grand crû !

Réveil impromptu à 6h (d’habitude c’est l’heure à laquelle je m’endors) ce samedi 14 avril : je décide de tester ma blessure et de partir sur Clermont afin d’entreprendre le rallye de la Trappiste. Gros bouchon sur le ring à 7h…je démarre à 8h30 sur mon vélo, dans un brouillard à couper au couteau. Vent, froid, visibilité 20m, je parcours des paysages que je devine magnifiques, entre lacs et collines, dans une solitude totale (enfin, je crois bien).

Au km 17, je retrouve d’autres cyclos à un ravito pantagruélique, gardé férocement par un gars d’un club de Sambreville, s’exclamant à qui veut l’entendre « C’est pas pour vous, c’est pas pour vous !!».

Le paysage, vraiment exceptionnel, s’éclaire progressivement, le soleil se décidant enfin vers 11h à aller prendre son brunch. De solides bosses, s’enchaînent sur les côtes de l’Eau d’Heure. Après 40 km, le GPS affiche déjà 650 m de dénivelée et je décide de mettre une pause à mes rêveries solitaires, en sautant dans la roue d’un groupe de 8 cyclos flamands de Herzele, arborant de beaux maillots de Van Eyck.  Très sympas, bon coup de pédale régulier et comportant 3 filles très costaudes pédalant comme des mecs et ma foi…au physique pas désagréable. Dans notre enthousiasme, on loupe une flèche et…le ravito ( le bon, cette fois), qui nous vaudra une 10aine de km au compteur en plus. A partir du km 70, le vent du Nord, assez glacial, nous flinguera sur tout le reste du parcours, nous contraignant à prendre de solides relais.

Le rallye mérite bien son nom, puisque les magnifiques paysages comportent de nombreuses évocations à la gloire de Chimay et Maredsous…

Le parcours effectuant de nombreuses incursions en France, on ne manque pas de remarquer le contraste entre l’état des routes à chaque passage de frontière.

Je roule un peu trop longtemps « à sec » et vers le km 100, ma blessure commence à me rappeler à l’ordre et je décide de « mettre la pédale douce » pour boucler les derniers km.

Soulagé, j’aperçois vers 14h le clocher de Clermont, pour débouler ensuite sur la place du village au beau milieu… d’une partie acharnée de balle pelote, qui n’est pas sans me rappeler le Pays Basque où j’usais mes bottines une semaine auparavant. Je retrouve mes amis flamands pour déguster ensemble de bonnes trappistes, qui achèvent de me sonner.

Au total, rallonge comprise, 140 km et environ 1750 m de D+.  On est encore loin du compte pour la traversée des Pyrénées,  il faudra mettre le turbo les prochaines semaines.

Coup de chapeau aux organisateurs, qui ont balisé tout ce parcours (y compris un 200) avec des flèches à accrocher[1] et qui une fois encore nous auront fait goûter aux charmes de cette magnifique région.

Charlie Huygens


[1] Quand donc va-t-on cesser de massacrer l’énergie des clubs cyclos avec des règlementations imbéciles qui n’auront pour seuls effets que de les voir disparaître- ou en tous cas leurs brevets- les uns après les autres, en des temps où on n’arrête pas de promouvoir l’usage du vélo ! Il est plus que temps que les Fédérations mènent un lobbying efficace auprès des décideurs politiques.

No responses yet

Next »

Mots-clefs

Andenne Anhée Ardennes Aurore Cyclo Automne Bordure Brabant wallon Brevet à dénivelé BRM Bruxelles Calendrier Couvin Cyclisme Cyclo Echternach Eddy Merckx Farniente Flandrien Fons De Wolf fringale gehakt Gent Ghislain Marechal Halle Jos Huysmans kanaal lendemains de la veille magnifique Maillots Maredsous Mons-Chimay-Mons Météo Namuroise Nieuwenhove Omloop Pajottenland pavés Presentation Randonneur Rochefort Saarbrücken Tienne des Français Vedrin Vieille prune Zuunbeek

Recherche