Himachal View theme

En route sur la Voie Lycienne !

par Charlie,
La Lycie est une région située entre mer et montagne sur la bordure méditerranéenne de la Turquie. De nombreux témoignages d’une civilisation multimillénaire , ainsi que de vestiges grecs, perses et romains jalonnent cette région, notamment dans l’arrière-pays au sud du Taurus, très peu fréquenté et relativement sauvage.
Un GR, la Lycian Way ( Lykian Yolü) sillonne 500 km dans cette région, chevauchant tant des itinéraires montagneux que des parcours côtiers. Christine et moi nous sommes lancés ce mois de juillet 2012 dans les parties en altitude (Ne dépassant pas 1.600 m) de ce magnifique itinéraire, tracé par une pionnière nommée Kate Clow. (http://www.lycianway.com/)
La partie la plus montagneuse se situe entre Demré et Finiké et postule un équipement en autonomie totale. Autant dire que le mois de juillet, même en altitude n’est pas idéal et suscite une constante recherche d’eau . Le chemin est idyllique, mais exigeant avec des pentes très raides dans des cailloux roulants. Les rencontres avec des familles de bergers furent parfois d’une fraternité et d’une générosité exceptionnelle.
.
La découverte de sites antiques peu exploités touristiquement, d’amphithéâtres ou de nécropoles lyciennes très typiques s’est avérée omniprésente,

La partie entre Yayla Kundere et Beycik est de toute beauté, mais particulièrement ardue.

Après plus de 25 ans à traîner mes bottines ou mon vélo sur divers parcours, je me dois d’attester que c’est une des plus belles randos que j’ai connues (Classée dans le Top-10 pour les amateurs de ranking) : nous retournerons au printemps parcourir les parties côtières de cette rando, pour lesquelles il est superflu de prendre tout le barda de l’autonomie totale. La cordialité et le sens de l’hospitalité légendaire des populations est exceptionnelle…et très sincèrement nous n’avons pas senti le poids du Ramadan, dans un pays où la bière, le vin et le raki font partie de la culture nationale ! Je ne résiste pas au plaisir de vous livrer quelques bonnes adresses :
• A Adrasan : Eviniz Hotel ( www.enenizhotel.com ) : chouette endroit pour se ressourcer au bord d’une piscine bien méritée ( signaler que vous venez de la part de « Charles, my best friend », vous serez sans doute gratifié d’une bière.
• La pension chez « Onur et Jacqueline » à Kékova en bord de mer. Jacqueline est d’origine hollandaise, donc multilingue et vous amènera un poisson grillé de premier choix. Elle connait parfaitement la région et peut utilement vous conseiller pour votre trek (www.onurpension.com)
• Chez Sévim, à Yayla Kundere une modeste chambre d’hôte, un repas revigorant et un accueil chaleureux tel (242) 818 0476, (539) 295 3336.
• Vous munir bien sûr des bons extraits du Routard et du Lonely Planet (ainsi que de l’indispensable topo guide de Kate Clow)
• Lectures ? Orhan Pamuk, bien sûr : Prix Nobel dont la tête est mise à prix tant par les islamistes que les nationalistes, mais aussi la talentueuse et courageuse Elif Safak (Par exemple pour sa « Bâtarde d’Istambul » pour lequel elle a failli se prendre 3 ans de tôle…Paradoxalement tous ces ouvrages sont au premier plan des devantures de librairies. C’est aussi cela la Turquie.
Charlie

jan122013

Published by admin at 00:00 under Uncategorized

Mots-clefs

Andenne Anhée Ardennes Aurore Cyclo Automne Bordure Brabant wallon Brevet à dénivelé BRM Bruxelles Calendrier Couvin Cyclisme Cyclo Echternach Eddy Merckx Farniente Flandrien Fons De Wolf fringale gehakt Gent Ghislain Marechal Halle Jos Huysmans kanaal lendemains de la veille magnifique Maillots Maredsous Mons-Chimay-Mons Météo Namuroise Nieuwenhove Omloop Pajottenland pavés Presentation Randonneur Rochefort Saarbrücken Tienne des Français Vedrin Vieille prune Zuunbeek

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply

Recherche