Himachal View theme

Tag Archive 'lendemains de la veille'

nov 21 2011

Sortie club du 20.11.2011 : les BBB font le Mur !

Le tableau de chasse des BBB compte désormais un « spot » supplémentaire, avec le duo Kapelmuur – Bosberg.

Même si cette petite escapade a rallongé un peu le parcours à une 100aine de kilomètres, un peu plus long que prévu, c’est une très bonne idée que Joël a eue de nous emmener à travers champs, tout droit vers Grammont et retour.  En passant par Ruisbroek, le groupe de 9 a suivi un parcours pépère vers Lennik, tenu dans une moyenne raisonnable entre ceux qui ne voulaient pas rentrer trop tard, et ceux qui étaient rentrés trop tard la veille.

Ronald, David, Tanguy, Rik, Pierre, Joël, Charlie et Patrick

Comme il l’avait annoncé à l’arrêt-pipi de Gooik, c’est à Drie-Egypten que Charlie a décidé d’obliquer et de rentrer à sa main.  La moyenne a commencé alors à s’emballer, d’autant que les reliefs du Ronde commençaient à onduler sous la route.  Pour beaucoup, c’était une première que de rouler sur ces routes mythiques.  C’est le cas de David, mais il fut rappelé à ses responsabilités familiales avant Ninove.

Pour être sûrs de ne pas louper le Mont, nous grimpons une première fois en douceur par l’Est, par Onkerzele.  Pour redescendre immédiatement sur la Dendre et attaquer le mur de tout en bas.  Malgré la météo splendide pour ce mois de novembre, le pavé est gras et glissant.  A croire que le syndicat d’initiative local prend soin d’y verser du jus de jarret.  A voir comment les meilleurs d’entre-nous seront en perte de vitesse, c’est un peu ça.

Tanguy s’élance en tête dès la Grand-Place, sans prendre le temps de saluer le (faux)Manneken-Pis.  Le fol ! Il pense déjà être dans le mur, alors que ce ne sont que les amuse-calles.  Je lui laisse quelques longueurs.  C’est Joël qui ira le cueillir dans la dernière rampe. Reste que ce ket est impressionnant pour ses 16 ans !

J'ai à peine le temps de descendre de bécanne et de mitrailler Ronald qui sort de l'avant dernier virage.

Pierre n'est que 13 secondes derrière. Il file tellement qu'il en est flou.

Patrick le suit à 12 secondes.

Et Rik cloture ce beau tir groupé à une rentaine de secondes.

Nous profitons quelques minutes du panorama, le temps que Joël nous emmène vers le conjoint du Muur, le Bosberg. Personne n’a le temps de prendre de photos des attardés, c’est un beau chapelet soudé qui parvient ensemble au sommet.

Ensuite, chacun se sent une âme de Stijn Devolder et file sur le faux-plat jusqu’à la chaussée d’Enghien.

Le retour se fait en douceur par où nous sommes venus. Jusqu’à Calevoet où Pierre s’en l’écurie. Il prend de beaux relais avec Ronald et Tanguy jusqu’à Saint-Job. Le peloton rentre groupé jusqu’à la patinoire pour y apprécier le traditionnel vin chaud.

4 responses so far

nov 11 2011

Club ride 13/11/2011

Published by Maillot à Pois under Uncategorized

Le brouillard matinal en a dissuadé plus d’un, ce dimanche. Nous ne sommes que 8. Tant mieux, une sortie un peu plus calme que les dernières en perspective.

Tanguy a visiblement une interro difficile ce lundi à l’école, car il a décidé de tomber malade. D’accord, j’étais un peu optimiste en annonçant un temps splendide, mais est-ce raisonnable de sortir en tenue d’été au mois de novembre… ? Il doit faire 6°, mais l’humidité et la vitesse donnent une impression de fraicheur bien hivernale.

Dans la catégorie ‘raisonnable’, Richard s’est équipé d’un splendide vélo de course en lieu et place de son VTT d’il y a 15 jours. Bien-sûr, ses progrès sont fulgurants. Il faut encore juste penser à prendre un casque et ça serait parfait.

Sont là également, Pierre, notre Maillot jaune, Michel J., Charlie et Patrick. Le temps d’attendre Ronald et nous partons sur le parcours annoncé. Il s’agit du parcours vers Ittre tracé par notre ami Philippe il y a 15 jours. En son honneur, nous l’appelleront le parcours des lendemains de la veille.  Pas que Philippe affectionne les virées festives, mais c’est le nom de son club de triathlon.

C’est une bonne base de parcours vers le sud. Nous allons l’affiner tout l’hiver comme un saucisson sec, en en supprimant les feux et les carrefours, en allant chercher l’une ou l’autre côte ou secteur pavé. Qui sait ? Il s’agit là peut-être de notre futur brevet.

4 responses so far

Mots-clefs

Andenne Anhée Ardennes Aurore Cyclo Automne Bordure Brabant wallon Brevet à dénivelé BRM Bruxelles Calendrier Couvin Cyclisme Cyclo Echternach Eddy Merckx Farniente Flandrien Fons De Wolf fringale gehakt Gent Ghislain Marechal Halle Jos Huysmans kanaal lendemains de la veille magnifique Maillots Maredsous Mons-Chimay-Mons Météo Namuroise Nieuwenhove Omloop Pajottenland pavés Presentation Randonneur Rochefort Saarbrücken Tienne des Français Vedrin Vieille prune Zuunbeek

Recherche